Remplacer ses anciens WC par des toilettes suspendues

Vous hésitez encore à faire poser des toilettes suspendues ? Voici en exclusivité quelques conseils de style !

Vous êtes un peu inquiet depuis que des amis sceptiques vous ont dit : « Tu vas devoir faire tout casser pour les poser et avec les toilettes suspendues tout est encastré, alors imagine si tu as une panne… Sans compter la dépense alors que tes toilettes fonctionnent très bien ! » Plutôt que des on-dit, voici les conseils de Rodolphe Artero, chef de produit Geberit. Avantages, installation, budget, durabilité, maintenance, il a répondu à toutes nos questions.

Moderne Salle de Bain by Photographie Panotonic

toilettes suspendues

Quels sont les avantages des toilettes suspendues ?

La cuvette suspendue permet d’épurer le lieu, notamment grâce à l’absence de canalisations et de réservoir apparents. Mais le design est loin d’être son unique atout : le sol, libéré de tout obstacle, permet un nettoyage bien plus facile ! Un énorme avantage pour l’hygiène donc. Les toilettes suspendues sont également plus économiques que les anciennes cuvettes car leur système de chasse d’eau « double touche » permet d’économiser jusqu’à 65 % d’eau.

 

Enfin, question maintenance, ce n’est pas beaucoup plus compliqué que dans les toilettes traditionnelles contrairement aux idées reçues : on accède au mécanisme de chasse d’eau par la plaque de déclenchement posée sur le mur.

 Quelles questions se poser avant de faire rénover ses toilettes ?

toilettes suspendues

  • Le type d’évacuation

L’évacuation est la principale problématique pour la pose du bâti-support, car de son positionnement vont découler des travaux plus ou moins lourds. Un WC suspendu requiert une évacuation au sol, le long du mur de support, ou encore une évacuation murale.

* Si l’évacuation des anciennes toilettes est au sol mais loin du mur, les travaux seront les plus lourds car il faudra casser la dalle de sol et déplacer l’évacuation. Des coudes extraplats oblongs permettent quand même d’alléger les travaux.

 

* Si l’évacuation est au mur, arrière ou latérale, un bricoleur peut monter seul le bâti-support qui dispose d’une amplitude de raccordement. Il faudra simplement assembler des tuyaux de PVC en coupant et en collant.

 

toilettes suspendues

  • L’environnement

Autre question importante, celle du mur support des futures toilettes suspendues. Est-ce un porteur (pierre, moellon, brique, béton, etc.) ou une cloison ? Ce constat détermine le type de bâti-support qui sera employé pour accueillir votre future cuvette. Avec une construction massive, il est possible de fixer le bâti-support en applique. En cas de cloison légère, il faut impérativement opter pour un bâti-support autoportant qui concentrera les charges au niveau du sol.

  • L’alimentation

Une alimentation en eau froide pour la chasse est obligatoire. Elle devra être amenée à la hauteur du réservoir, soit au moyen d’un tube flexible soit par un raccord cuivre ou multicouche.

 

toilettes suspenduesComment poser le bâti-support ?

  • La pose standard

Il n’est jamais utile de casser le mur ou la cloison en place pour poser un bâti-support. Ce dernier est posé devant puis dissimulé par un habillage (plaque de plâtre, panneau hydrofuge…). Le bâti-support standard est autoportant avec un encombrement de 112 cm de haut pour 12 cm de profondeur pour le réservoir (Duofix Sigma 12). Il s’utilise uniquement sur dalle béton.

Il est également possible d’opter pour sa version en applique sur mur porteur : dans ce cas, le châssis du bâti-support est pris en sandwich dans les rails qui vont soutenir la cloison en façade. C’est en particulier la solution employée dans le neuf.

 

Moderne Salle de Bain by Wagner Studio Architecture

Question design, le bâti-support peut être habillé au plus juste. Ceci va engendrer de facto une tablette au-dessus où l’on pourra poser des accessoires ou de la déco. Pour un effet design plus haut de gamme, Rodolphe Artero préconise une pose intégrée, sans tablette, avec un mur toute hauteur. On peut éventuellement créer des niches au-dessus pour utiliser l’espace perdu supérieur entre le mur d’origine et la cloison d’habillage du support (photo).

 

 

Astuce de pro si vous montez vous-même le bâti-support : Prévoyez deux plaques de plâtre de type BA13 l’une sur l’autre si vous avez l’intention de peindre le mur qui accueillera les toilettes. Cela garantira la rigidité pour l’accroche de la future cuvette. Une seule plaque est suffisante si la finition du mur choisie est du carrelage.

Scandinave Toilettes by GEBERIT

Peut-on gagner de la place avec un WC suspendu ?
Avec un bâti-support standard, vous rajoutez 12 cm d’épaisseur à votre mur d’origine et 2,6 cm de plaques de plâtre (ou plâtre + carrelage) : votre mur a « avancé » de 15 cm environ. À cela s’ajoutent 55 cm de profondeur de cuvette suspendue. L’encombrement total en pose standard est d’environ 70 cm, soit équivalent aux anciennes toilettes.

  • Pour économiser de la place en profondeur

Si la place fait défaut, il existe un bâti-support de profondeur réduite à 8 cm contre 12. Couplé à une cuvette « courte » (profondeur de 48 à 50 cm), on gagne donc une dizaine de centimètres par rapport à des toilettes classiques.

bâti-support pour toilettes suspendues
  • Pour économiser de la place en hauteur

Parfois, les toilettes sont surplombées par une fenêtre qui ne permet pas de glisser un bâti-support standard de 112 cm de haut. Dans ce cas, on emploie un bâti-support Omega (82 ou 98 cm de haut). En version applique ou autoportante, ce système permet également de placer la plaque de déclenchement de la chasse au-dessus du coffrage (photo). Cette solution est également bien pratique dans les combles où la place en hauteur fait défaut.

Moderne Salle de Bain by GEBERIT
  • Trois autres poses particulières

Les bâti-supports Geberit permettent en outre de gérer des situations vraiment particulières :

* La pose à l’étage sur du plancher
Il n’est pas déconseillé de poser un bâti-support sur un plancher sur solives, mais il ne faut pas opter pour un modèle autoportant qui transfère les charges dans le sol. Dans ce cas, on emploie un système en applique pris dans un système de rails télescopiques renforcés (rail système Duofix) fixés au plafond et au sol ou encore fixés au sol et au mur.

* La pose en angle
Il existe un bâti-support spécial pour poser un WC suspendu dans un angle mais l’un des deux murs doit être porteur sinon le coffrage arrière sera très large et inesthétique.

* La pose en îlot
« Aujourd’hui, dans les prestations haut de gamme, on observe de plus en plus de poses en îlot, soit au milieu de nulle part (photo). Dans ces cas où il n’y a aucun mur à proximité, il faut user d’un bâti-support de type Sigma 12 autoportant renforcé », précise Rodolphe Artero.

bâti-support pour toilettes suspendues
  • La pose facile

Vous souhaitez peut-être une pose de toilettes dans une salle de bains (pas de murs latéraux pour appuyer le doublage), ou encore une pose rapide, ou bien faire le montage vous-même même si vous ne vous sentez pas l’âme d’un plaquiste. Pour tous ces cas de figure, il existe un meuble prémonté de profondeur 25 cm à poser devant le bâti-support et qui habillera également le châssis. Pour éviter l’effet tablette, il est possible de poser un second meuble de rangement au-dessus.

 

« C’est une pose bon marché et facile qui a beaucoup démocratisé les toilettes suspendues », explique Rodolphe Artero. « Elle rassure aussi les personnes qui ont peur d’un problème de maintenance, bien que nos produits soient conçus pour durer plus de 25 ans. »

Et quid de la chasse d’eau ?

bâti-support pour toilettes suspendues
  • Chasse d’eau classique

Dans le cas des toilettes suspendues, le déclenchement de la chasse d’eau est design et discret : il se présente comme une plaque encastrée avec deux boutons (chasse 3/6 litres). En principe, il se situe à l’aplomb de la cuvette et fait office de trappe de visite pour accéder aux composants internes du réservoir. Les systèmes de chasse sont souvent mécaniques, mais il existe également des systèmes électroniques de déclenchement sans contact (photo) qui fonctionnent sur la technologie infrarouge. Un passage de la main devant la plaque provoque la chasse.

C’est une solution très hygiénique.

 

Contemporain Toilettes by A3Design

Astuce de pro : Il est possible de régler facilement le bâti-support pour qu’il s’adapte aux nouvelles cuvettes à chasse à économies d’eau (2,5/4 litres). Cependant, si votre raccord vers la colonne n’est pas immédiatement vertical mais horizontal sur une certaine distance, vous risquez fort l’engorgement à répétition car moins d’eau signifie aussi moins de drainage… Restez sur du 3/6 litres ou, en cas d’installation neuve, adaptez en conséquence le diamètre de votre réseau d’évacuation.

 

 

 

 

Moderne Toilettes by GEBERIT
  • Chasse d’eau déportée

* La chasse peut être commandée dans un rayon de 10 mètres via une télécommande grâce à la technologie radiofréquence. Un système apprécié notamment des personnes à mobilité réduite.

* Autre système dernier né, les commandes de chasse déportées sur les côtés des toilettes dans un rayon de 2,60 mètres (photo). Celles-ci fonctionnent en double débit à l’aide de commandes pneumatiques (type 10) ou hydropneumatiques (type 70) et sont reliées au mécanisme du réservoir par des capillaires.

 

Dans ces cas, la trappe de maintenance est tout de même maintenue à l’aplomb de la cuvette mais intégrée discrètement dans le coffrage.

Contemporain Toilettes by Amory Brown

 

Question temps et budget
« Comptez de 1 000 à 1 500 euros l’installation des toilettes suspendues », précise Rodolphe Artero. « Le delta dépend beaucoup de la finition que vous souhaiterez. Du carrelage et des niches coûteront par exemple davantage qu’une simple cloison peinte. »
Pour les bricoleurs, le bâti-support le plus utilisé, Duofix Sigma 12 autoportant, coûte 382,37 euros HT. Il vaut mieux néanmoins confier la pose à un professionnel.
Quant au temps de pose, il varie d’une demi-journée, avec la solution facile du meuble Duofix, à une journée pour une pose classique hors problèmes d’évacuation.

ET VOUS ?
Avez-vous opté pour des toilettes suspendues ? Partagez votre expérience et vos photos dans la partie commentaires ci-dessous !

 

Source : Houzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>